Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Action contre les violences sexistes

novembre 25 @ 12 h 30 min - 14 h 00 min

À l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes et personnes AFAB (assigné.es femmes à la naissance) ce 25 novembre, le Collectif des femmes, l’Angela, le CHELLN, le CORSCI, l’AGL, l’OEH et Mirabal se retrouveront sur la place Agora pour une action symbolique de sensibilisation le mercredi 25 novembre de 12h30 à 14h00.

Dû à la situation sanitaire dans laquelle nous nous trouvons, nous ne pourrons malheureusement pas marcher dans les rues de Louvain-la-Neuve cette année, mais l’action se fera bel et bien en présentiel et elle sera transmise en direct sur nos réseaux, pour que tout le monde puisse y assister, même de loin.

D’ailleurs, puisque nous ne pourrons pas nous rassembler dans les rues, nous vous invitons à vous rassembler sur les réseaux sociaux et à faire le plus de bruit possible, si pas avec des casseroles, avec des mots, des textes, des articles, des vidéos, des pancartes… !

L’Angela vous invite à créer vos propres pancartes et à vous prendre en photo avec, ou les prendre en photo seules, et nous envoyer tout cela via notre page Facebook « L’Angela » pour que l’on puisse en faire un montage qui sera posté sur les réseaux le 25 novembre.

Ce jour est une occasion de dénoncer les violences physiques, économiques et psychologiques que subissent les femmes et personnes AFAB. L’Observatoire belge des Inégalités met en évidence et en garde du fait que les inégalités sociales et les inégalités de genre se renforcent.

Aujourd’hui, en 2020, des actes inadmissibles sont encore commis chaque jour.
• Jusqu’à 70% des femmes ont été victimes de violences physiques et/ou sexuelles de la part d’un partenaire intime au cours de leur vie.
• En Belgique, plus d’1 femme sur 3 (36%) a subi des violences physiques et/ou sexuelles depuis l’âge de 15 ans. (2016)
• Près d’1 femme sur 4 (24%) a subi des violences physiques et/ou sexuelles de la part de son partenaire ou ex-partenaire. (2016)
• Les femmes gagnent 6% de moins que les hommes. (2017)
• En 2019, au moins 21 féminicides ont eu lieu en Belgique. En 2018 on en comptait au moins 37 et la France en décompte plus de 120. En 2017 on en comptait 40 chez nous.
• En 2020, 17 féminicides et 2 suicides dus aux violences conjugales ont été rapportés en Belgique.
• En Belgique, chaque année, plus de 45 000 dossiers pour violences conjugales sont enregistrés par les parquets, selon Amnesty International.
• Au niveau européen, l’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne (FRA) a publié en 2014 une enquête sur la violence contre les femmes. Sur base d’interviews menées auprès de 42 000 femmes dans les 28 États membres de l’UE, ce rapport révélait que 31% des femmes ont subi des violences physiques de la part d’un partenaire ou d’un non-partenaire depuis l’âge de 15 ans. Cela représente environ 13 millions de femmes.
• Derrière ces chiffres, se cachent également leurs enfants, qui ne sont pas épargnés par les violences conjugales. En tant que témoins. Celles et ceux qui ont assisté au meurtre ou qui ont trouvé le corps de leur mère. Mais aussi en tant que victimes. Dans le cas des féminicides, certains se retrouvent orphelins, d’autres sont tués en même temps que leur mère.
• 5 ans : La durée du nouveau plan d’action national de lutte contre les violences faites aux femmes, en cours d’élaboration sous le pilotage de l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes et prévu pour la période 2020-2024.
• 1976 : La date à laquelle l’auteure sud-africaine Diana E.H. Russell a inventé le terme « féminicide ».

Détails

Date :
novembre 25
Heure :
12 h 30 min - 14 h 00 min
Catégorie d’évènement: