rencontre

Le post confinement, une opportunité pour faire avancer la construction de l’équité pour les femmes

Conférence 1 - Mai 2020

Les intervenant.e.s

  • Mme Hélène Ryckmans
    Sénatrice et Députée ECOLO du Brabant Wallon
  • Mme Joëlle Kapompole
    Députée PS, Fédération Wallonie Bruxelles
  • Mme Saskia Bricmont
    Députée ÉCOLO européenne,
  • Mme Marie Nagy
    Députée DEFI au Parlement régional Bruxellois
  • Mme Esther Ingabire
    Déléguée de Mme la Ministre Bénédicte Linard, Vice-Présidente de Droit de Femmes,
  • Mme Nevruz Unal
    Echevine de la Ville de Bruxelles, PS,
  • Mme Cecilia Torres
    Conseillère communale, ÉCOLO, Ottignies-LLN,
  • Mme Amancay Egas
    Modératrice du Collectif de Femmes LLN
  • Mme Katinka ‘T Zandt
    Le Monde Selon les Femmes
  • Mme Thamara Cruz
    Coordinatrice SIEMPRE

Pendant le confinement du COVID19, le Collectif des Femmes a dû reporter tous les cours en présentiel : français, préparation à l’obtention du permis de conduire, aide-soignante, auxiliaire de l’enfance, accompagnement des femmes séropositives, orientation professionnelle, informatique et langue, éducation citoyenne, etc.

Malgré cela, il a exécuté une partie substantielle de son programme de travail. Ainsi, le call center destiné à répondre aux nombreux besoins des femmes, des familles, des réfugiés et des migrants avec qui le Collectif travaille. En outre, la fabrication et la répartition de 1700 masques artisanaux ont été menées à bien. Et chaque semaine a vu la distribution de colis alimentaires aux familles dans le besoin.

Un effort particulier a porté sur l’accueil des cas de violence domestique via le numéro de téléphone spécial. Les appels à ce numéro spécifique du Collectif ont été multipliés par trois, Le suivi de certains d’entre eux a abouti à des recours à la police, à la recherche d’un refuge pour une femme violée physiquement ou à une consultation téléphonique avec un avocat. Ces situations ont nécessité un accompagnement direct et physique.

En outre, le Collectif a organisé le 1er mai de cette année, avec l’ONG SIEMPRE, une conférence virtuelle entre les organisations de la société civile et les représentants de certains organismes publics.

Tamara Cruz

Tamara Cruz

Coordinatrice SIEMPRE

Intervenante : Tamara Cruz, Coordinatrice SIEMPRE

 
Cette rencontre constitue une reconnaissance publique adressée à toutes les femmes qui travaillent sans arrêt : infirmières, ouvrières en boulangerie, aides-soignantes, femmes au foyer, agricultrices ainsi qu’à toutes celles qui ne cessent de s’occuper des tâches de soins et d’accompagnement. Ces engagements sont aujourd’hui considérés comme essentiels. Il importe de prendre des mesures spécifiques de prévention et de sensibilisation à leur égard.

Nous avons dès lors besoin d’écouter vos perspectives et projets d’actions à entreprendre après le confinement. De notre côté, nous avons également récolté les propositions en provenance de nos différents réseaux d’échange et de travail avec des personnes qui traversent cette période compliquée, comme celles qui touchent les femmes migrantes. Le COVID 19 laisse champ ouvert à la discussion et à la créativité sous l’angle de la perspective du genre et la féminisation de la pauvreté.

Mme Amancay Egas Torres, Collectif des Femmes

 
Ce moment ouvre un dialogue, l’opportunité d’entamer un moment de réflexion et d’information pour examiner les propositions et projets sur lesquels vous êtes en train de travailler : quelles sont les mesures que vous préconisez pour faire avancer les droits des femmes, c’est-à-dire, pour construire plus d’équité et plus de reconnaissance à cet égard ? Car, paradoxalement, cette situation de pandémie peut constituer une opportunité.

Amancay Egas Torres

Amancay Egas Torres

Animatrice Collectif des Femmes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *