hamb menu
Picto home Picto flèche

Actualités

Bénin - Art thérapie sociale prison civile Porto-Novo

Assistance aux détenues de Porto-Novo et aux pensionnaires de l’Ong « Union fait la force »

La fondation Christiane De Wan sème des germes d’espoir au Bénin

Les détenues de la prison civile de Porto-Novo et les femmes de l’Ong « Union fait la force » ont reçu ce mercredi 06 novembre la visite des responsables de la fondation Christiane DE WAN. Cette visite qui s’inscrit dans le cadre d’une série d’activités programmées pour le compte de la semaine a permis à la délégation hôte, de s’enquérir de la situation de la femme béninoise, en l’occurrence celle en situation de vulnérabilité.

À la prison civile de Porto-Novo, Christiane De Wan, fondatrice, première responsable de la fondation et Alvarado Roxana, artiste plasticienne, membre de la fondation, ont initié les femmes à l’art thérapie sociale, à travers des séances de dessins et de peinture et ont échangé avec elles, au sujet de leurs droits et leur citoyenneté.

Trois heures durant, la population carcérale féminine de la capitale administrative du Bénin a été entretenue dans la perspective d’un accompagnement psychosocial contextualisé, pour une meilleure affirmation de soi et une expression vigoureuse des sentiments. Avec l’assistance de la spécialiste d’art plastique Roxana Alvarado, de magnifiques œuvres ont été réalisées et témoignent éloquemment des possibilités d’insertion professionnelle qui s’offrent au commun des détenues.

Une expérience passionnante, à en croire la directrice de la fondation qui effectue son premier voyage au Bénin, grâce à la collaboration agissante de Alban Bienvenu Bessan, son représentant au Bénin. Émue par l’engouement des femmes et le caractère chaleureux de l’accueil à elle réservé par le régisseur de cette prison civile, la délégation de la fondation De Wan s’est ébranlée pour le siège de l’Ong « Union fait la force » où elle a été reçue par la présidente Evelyne Sègla et son partenaire Norbert Fanou-Ako de l’Ong Esam, dans une ambiance riche en couleurs.

Ici, Christiane, Roxana et leurs collaborateurs de la fondation De Wan ont, dans un élan de solidarité, offert des cadeaux aux enfants démunis et sensibilisé les femmes sur leurs droits. Il faut préciser que l’Ong « Union fait la force » est une organisation humanitaire basée à Porto-Novo et qui intervient depuis 11 ans, dans la promotion des droits des enfants et des femmes en situation de mobilité et de vulnérabilité. Ses actions visent essentiellement à promouvoir l’autonomisation des femmes à travers des activités génératrices de revenus, le renforcement de leurs capacités et l’appui à la scolarisation des enfants.

Pour Evelyne Sègla, le partenariat avec la fondation De Wan est le meilleur que son organisation ait pu obtenir depuis une décennie. Une passion qui fait son chemin depuis 40 ans Créée par le Collectif des femmes Asbl avec à sa tête Christiane, la fondation De Wan intervient depuis 40 années, dans la prévention et l’accompagnement des femmes victimes de violence, en l’occurrence les migrants et dans leur réinsertion professionnelle, en Belgique et dans les pays du Sud. Composée de 36 personnes toutes issues de l’immigration, une vingtaine de bénévoles et une seconde vingtaine de prestataires indépendants, l’équipe de la fondation s’active constamment dans l’éducation citoyenne d’actions sociales et politiques, en vue de l’amélioration des conditions des femmes à travers le monde. Déjà, une dizaine de pays ont été impactés et plus de 15 000 personnes assistées. Ce qui a valu à la fondation d’être célébrée « Prix de la Fondation Roi Baudouin « , en reconnaissance du noble travail en faveur des migrants.

Au Bénin, la fondation De Wan assistera les femmes en milieu carcéral, fera des dons aux orphelins et appuiera l’hôpital psychiatrique de Jachot en matériels médicaux.